141 685 visites 12 visiteurs

Présentation des clubs par la LNH : au tour de Massy

7 août 2017 - 17:34

Comme chaque année, la LNH présente les clubs qui évolueront en LIDL Starligue.

Nous commençons ce lundi le Tour de France des clubs de Lidl Starligue, afin de vous faire découvrir les différents acteurs de la saison à venir. On démarre avec Massy, le promu surprise, en compagnie de Gilles Desgrolard, le président.

Un oeil sur la saison passée

Après avoir terminé la saison régulière à la 4e place, Massy accède aux playoffs pour la 4e fois de son histoire, avec la volonté de faire mieux que l'année précédente, lorsqu'ils s'étaient imposés lors de la demi-finale aller face à Sélestat, avant de sécrouler au match retour. Vainqueur d'Istres à l'aller, à domicile (26-21), les hommes de Benjamin Braux parviennent cette fois à tenir leur avantage au retour (26-30). En finale, face à Chartres, les Massicois s'inclinent de deux longueurs à l'aller (28-30), avant de retourner la situation lors du match retour dans des conditions extraordinaires, pour décrocher leur montée (26-24). "Le bilan de cette saison est forcément très positif, bien qu'inattendu. On a fait une saison régulière à peu près conforme à nos attentes. Puis lors des playoffs, on a disposé d’une équipe prête au combat. On a réussi à préparer convenablement l’effectif pour tenir la saison entière, sans baisse de régime, ce qui a pu nous arriver parfois. Après les matches se sont joués à très peu de choses, mais ça a suffi pour passer. Le bilan est donc positif, on ne peut pas le nier", sourit Gilles Desgrolard.

Un recrutement en deux temps

Dénouement intendu oblige, le recrutement massicois s'est déroulé en deux temps. Le premier s'est déroulé durant la saison, avec les annonces des départs du coach, Benjamin Braux, mais aussi de certains cadres, Luc Steins, Vladimir Perisic ou Jesper Meinby. "On a dans un premier temps bouclé une équipe pour évoluer en Proligue, en compensant des départs significatifs", note le président francilien. Coach à Amiens, Tarik Hayatoune est annoncé à la tête de l'équipe, tandis que le pivot Jules Portet (Besançon), le demi-centre Welsau Bungué (Amiens), le gardien Samir Bellahcene (Montpellier) et l'arrière droit Jonathan Mollerup (Copenhague, DAN) sont les premières recrues. Une deuxième vague est ensuite annoncée après l'officialisation de la montée en Lidl Starligue. "Il a fallu trouver des joueurs parmi les joueurs disponibles, et à cette époque de l’année il n'y en a plus beaucoup. On est allé chercher des joueurs expérimentés sur ce niveau de jeu", précise Desgrolard, qui a engagé le gardien Thomas Bauer (Aix), l'arrière droit Ibrahima Sall (Cesson-Rennes), le pivot Patrick Walczak (Kielce) et l'arrière gauche Mirko Herceg (Nexe).

Un maintien accessible ?

Pour son retour au plus haut niveau du handball français, 18 ans après sa dernière apparition, Massy n’a qu’un seul objectif: le maintien. "Statistiquement on sait que les chances sont maigres. On veut faire un coup à la Saran. Il faudrait faire un championnat dans lequel on surprendra quelques équipes dans la première phase, lors des premiers matches. Après l’effet de surprise va passer et ça sera plus compliqué, estime le président. Mais il est bien difficile de savoir comment va se passer cette saison. On en saura plus après les matches amicaux. On a prévu un programme assez lourd pour pouvoir se jauger. On pourra voir où en est, si on peut réellement prétendre à se maintenir ou si on est réellement en-dessous. Mais je ne le pense pas. On a fait de bons matches l’an passé face à des équipes de Lidl Starligue, et je pense qu’on a au moins une aussi bonne équipe, voire meilleure."

 

Retrouvez l'intégralité de l'article de Benoît CONTA sur le site de la LNH en cliquant-ici : 

TOUR DES CLUBS : MISSION SURVIE POUR MASSY !

Commentaires