39 674 visites 7 visiteurs

Handnews : Samir Bellahcene à l’heure du défi massicois

28 août 2017 - 12:13

Le nouveau gardien massicois revient pour Handnews sur le début de préparation de Massy et la façon dont son nouveau club se prépare pour son grand défi de la saison : se maintenir en Starligue.

Lorsqu’il a rejoint officiellement Massy début mai, Samir Bellahcene s’imaginait évoluer en Proligue à partir de septembre. Massy était certes dans le Top 5 de la deuxième division mais une accession au plus haut niveau semblait presque mission impossible pour le club francilien au niveau budgétaire. Le miracle financier ayant succédé à la performance sportive, le portier formé à Montpellier s’apprête à relever le challenge le plus relevé de sa jeune carrière : participer au maintien du MEHB en Division 1. Accompagné de Thomas Bauer, lui aussi arrivé à l’intersaison à Massy en provenance d’Aix-en-Provence, il formera un duo alliant expérience et jeunesse dans les cages mais rompu aux joutes de la première division.

Avec un nouvel entraîneur aux commandes, Tarik Hayatoune, les massicois ont mis les bouchées doubles dès la reprise de l’entraînement. « Les premières semaines ont été intenses, confirme Samir Bellahcene qui a pourtant connu les préparations corsées de Patrice Canayer au MHB. On vient de “boucler” un bloc assez physique de trois semaines. C’est le travail nécessaire quand tu as une équipe qui joue beaucoup sur son jeu défensif, notamment avec des récupérations et montées de balle. Cela demande pas mal d’efforts physiques. »

« Énormément d’intensité à l’entraînement »

A l’instar de ses nouveaux coéquipiers, le portier de 22 ans va désormais rentrer dans une nouvelle phase de la préparation pour monter en puissance avant la reprise du championnat. Nantes, Paris et Aix constitueront une entame pour le moins relevée lors des trois premières journées. « On va attaquer le hand intensivement dès la semaine prochaine, même si on a déjà beaucoup travaillé, poursuit l’ancien numéro trois héraultais derrière Vincent Gérard et Nikola Portner. Nous avons joué un premier match contre Caen qui a été plutôt satisfaisant sur l’intensité (NDLR : match nul 33-33). » Avec huit nouveaux joueurs à intégrer, les trois semaines et demi avant le début de la Starligue ne seront pas de trop pour créer des automatismes au sein du collectif. « Il faut que tout le monde s’accorde sur quelques détails, ce qui est normal, relativise Samir Bellahcene. Notre intégration s’est très bien passée. Les anciens nous ont bien accueillis et bien exposés le projet de jeu. Maintenant c’est à nous de nous habituer. »

Même si Massy et Montpellier apparaissent aux deux extrémités de la Starligue en termes d’ambitions et de moyens, le club francilien se prépare avec la ferme ambition d’être à la hauteur de l’évènement dès la reprise de la Starligue. L’ancien gardien héraultais a pu s’en apercevoir à l’entraînement. « Cela ne me change pas beaucoup de Montpellier, explique-t-il. Il y a énormément d’intensité à l’entraînement. Tout le monde est investi et le coach nous pousse à chaque seconde. Je me plais beaucoup dans ce groupe et je pense m’être bien habitué au rythme de ma nouvelle équipe. » Mais Samir Bellahcene ne s’en cache pas : seule la vérité du terrain permettra au promu d’aborder le championnat avec le plein de confiance. « Les matches amicaux à venir contre Saran, Toulouse ou encore Nîmes vont nous permettre de nous jauger par rapport à cette préparation. Ils vont nous plonger petit à petit dans la Starligue. » Dix-huit ans après avoir quitté la D1, Massy écrira alors une nouvelle page de son histoire.

Retrouvez l'intégralité de l'article d'Olivier POIGNARD sur Handnews en cliquant-ici

Commentaires

INSTAGRAM