65 698 visites 7 visiteurs

Samir Bellahcène vs Jean Loup Faustin le 15 Novembre à Saint Michel sur Orge

2 novembre 2017 - 16:46

Jean Loup Faustin, jeune talent de la formation montpelliéraine, va retrouver son copain du centre de formation Samir Bellahcene le 15 Novembre prochain pour la 9 journée de Lidl Starligue. Des retrouvailles attendues le temps d’un match au sommet pour les Massicois.

Raconte-nous un peu ta passion du handball :

"J’ai commencé à 5-6 ans, c’était une histoire de famille. Mes deux parents jouaient. Ma mère en N3 et mon père en N1. J’ai donc toujours été proche du terrain de handball.

J’ai fait toutes mes classes dans le club local le handball club-clermont-salagou (HBCCS). Après j’ai tenté d’intégrer le pôle de Montpellier mais je n’ai pas été retenu. Je suis donc allé à celui de Nîmes de 15 à 18 ans. Puis lors des interpoles je me suis fait remarquer et là Montpellier est revenu vers moi pour me faire intégrer son centre de formation. C’est là que j’ai commencé à jouer avec Samir Bellahcène et Arthur Anquetil (qui est un ami d’enfance)."

C’est quoi ta relation avec eux, pas trop dur de les voir partir ?

"Ça faisait quatre ans que je jouais avec eux, on s’entraînait toujours ensemble, on avait nos petits rituels. On avait nos moments de rigolade maintenant on est plus dans la performance depuis que je suis passé professionnel. Le départ de Samir et Arthur, c’était touchant surtout après la reprise des entraînements. Après dès qu’on a du temps libre on se voit le week-end, c’est ce qui fait que notre amitié perdure.

Pour le transfert de Samir à Massy, c’était le meilleur choix qu’il ait fait. Il pensait jouer en Proligue et au final il est en Lidl Starligue. Je savais qu’il avait le niveau et ce qui est sûr c’est qu’il l’a montré dès le début de la saison."

Après leurs départs tu as pensé quitter Montpellier ?

"Je n’ai jamais pensé quitter le MHB, je viens de signer mon premier contrat professionnel pour 3 ans. Je suis bien ici je n’ai pas envie de quitter ma ville natale. J’entretiens de bonnes relations avec l’équipe. Les cadres comme Diego Simonet ou Vid Kavticnik sont très intégrateurs. Le plus dur c’est d’arriver à se mettre à leur niveau chaque jour.

L’an dernier j’ai beaucoup joué car il y a eu pas mal de blessures au poste de demi-centre maintenant l’équipe est au complet tout du moins à mon poste. Même si c’est plus dur pour moi sur ce début de saison je suis content de l’équipe et des résultats que nous avons. Maintenant j’essaye de ne pas être impatient, de relativiser et de tout faire pour jouer un maximum.

En plus j’ai un projet universitaire à coté et ça me tient à cœur de le finir. Je suis en M1 en école de commerce. Ça n’a pas toujours été simple d’allier les deux, surtout la saison dernière, j’avais 25h de cours plus les devoirs plus les entrainements et les matches c’est très vraiment trop j’arrivais plus à tout gérer.

Maintenant j’ai trouvé un moyen pour faire 1 semestre par an pour être performant partout. J’aime bien faire pleins de choses. J’adore suivre des études ça me permet à penser à autre chose qu’au handball et de rencontrer d’autres personnes."

Les deux jeunes de 22 ans seront opposés le 15 novembre prochain, mais ce qui est sûr c’est que cette confrontation sera surtout le moyen de se revoir et de passer du bon temps ensemble.

Commentaires

INSTAGRAM