206 176 visites 36 visiteurs

Antoine Conta / Léo Martinez : Entre amitié et rivalité

20 mars 2018 - 17:43

Cette 18e journée de Lidl Starligue va faire rimer amitié et rivalité entre notre massicois Antoine Conta et Léo Martinez de l'US Ivry. 7 ans que l'ailier droit et le demi-centre se jaugent, se défient tout ça dans un bon esprit. 

 Ce match sera aussi un derby au goût de finale dans la course au maintien en Lidl Starligue. Prenez vos places pour ce match sous haute tension. 

Lien billetterie : https://www.billetweb.fr/lidlstarligue-j18-massy-vs-ivry

Racontez-nous l’importance de ce match 

Léo Martinez : "Forcément on est mieux, on sort d’une victoire très intéressante face à Chambéry. Ça nous permet de repartir sur de bonnes bases après la contre performance à domicile face à Cesson.                                            Certes cette victoire nous fait du bien au niveau de la confiance mais on sait très bien qu'on peut vite retomber"

Antoine Conta : "Il est très important, c'est un adversaire direct. Ils comptent 4 points d'avance. S’ils gagnent ils auront 6 points d'avance et le goalaverage avec eux. S'ils perdent tout est relancer dans la course au maintien. Sur le plan moral il est important de s'imposer pour balayer de nos esprits les 20 dernières minutes ratées contre Tremblay. Une victoire nous permettrait aussi de rentrer dans une spirale positive avant un déplacement sous haute tension à Cesson la semaine prochaine".

Avant de s'affronter les deux clubs connaissent une fortune diverse 

LM : "On a quand même respiré un bon coup après notre victoire contre Chambéry. Certes on a fait une très bonne première période mais en seconde mi-temps on est retourné dans nos travers en étant moins dangereux, en allant moins vers le but. Contre Massy, il va falloir qu'on soit rigoureux et concentré du début à la fin."

AC : "On est frustrés et déçus de notre défaite contre Tremblay. Les 20 dernières minutes laissent un goût amer. On finit sur une mauvaise note alors qu'on les sentait à notre portée. Les Tremblaysiens ont su mieux gérer que nous les temps faibles et c'est ça qui a fait la différence."

Comment voyez-vous la confrontation retour entre Massy et Ivry au vu du match nul à l'aller

LM: "Vu le scénario du match aller on avait gagné un point plutôt que perdu un. On avait été surpris par l’engagement mis par les Massicois, on était laxiste en défense. Samir Bellahcene nous avait mis en difficulté sur le plan offensif.  

On aborde le match retour avec sérieux, tous ces matches face à des concurrents directs au maintien sont des finales. Il faut qu'on l'emporte pour prendre nos distances avec la zone rouge. Pour ça il va falloir imposer notre rythme, dès les premières minutes. Vu l'état d'esprit à Massy il ne faut surtout pas arriver la fleur au fusil."

AC : "Pour nous ce match aller était un point perdu, on avait le match en main et on a manqué d'expérience en seconde période pour se mettre à l'abri. Cette deuxième mi-temps face à Ivry me fait penser à celle contre Tremblay il y a deux semaines.

Mais je suis persuadé que si on arrive à mieux rythmer le match et à limiter les pertes de balles on est largement capable de s'imposer."  

Racontez nous votre amitié teintée de rivalité

LM: "On s’est rencontrés il y a maintenant 7 ans, au STAPS de Créteil. Je ne connaissais personne, le jour de le rentrée on était deux joueurs de handball de haut niveau. Celui qui était avec moi c'était Antoine Conta, il avait les cheveux rasés à cause de son bizutage avec l'US Créteil, c’était l’enfer.

On s’est vite rapprochés. On se voyait en cours et en dehors. Après la fin de la première année de licence, on s’est fait des vacances chez moi à Avignon et depuis on passe chaque année une semaine ensemble là-bas. 

La rivalité a commencé dès le début ; il était à Créteil, moi à Ivry donc autant dire que c'était des matches chauds. Après on s'est toujours tirés la bourre même en vacances. Maintenant quand je l’affronte au hand c’est comme quand on joue au raquette l’été sur la plage, on fait tout pour gagner. Après on sait faire la part des choses, il y a la réalité du terrain puis la vie extra handball." 

AC : "Dès notre première rencontre, on s’est tout de suite bien entendus. Et comme le dit Léo il y a eu dès le début ce petit jeu de rivalité entre Ivry et Créteil. On s’est tout de suite taquinés. Léo est sur le terrain comme dans la vie de tous les jours : il est malin et veut toujours gagner. Ce que j’aime chez lui c’est qu’il préfère une défaite noble plutôt qu’une victoire avec triche. 

Quand on se retrouve l'un contre l'autre sur un terrain de handball on met tout de côté jusqu'au coup de sifflet final. Chacun se focalise sur soit et sur le travail qu'il doit fournir pour espérer l'emporter. On sera adversaire le temps d’une heure et après il me refera ses blagues de clown." 

 Votre avis sur ce derby de la survie 

LM : "La survie en Lidl Starligue des deux clubs se joue en grande partie mercredi. Ça ne sera peut-être pas le plus beau match mais il va y avoir un beau duel et une sacrée intensité."

AC : "C'est un match capital, à nous de l'emporter pour mettre la pression sur nos concurrents directs dans la course au maintien. On veut réagir devant notre public et montrer qu'on peut se maintenir en Lidl Starligue." 

 

Ce match promet une intensité folle, un combat de tous les instants, venez aider les Lions dans cette lutte ce mercredi 21 mars au COS à 20h30. 

Cliquez ici pour prendre les dernières places.

 

 

Commentaires