396 291 visites 7 visiteurs

Massy a bien identifié ses priorités

20 février 2018 - 17:38


Statistiquement, une équipe issue des play-offs de Proligue n’a jamais survécu à une saison parmi l’élite. Massy entend bien mettre à mal cette constante en réalisant une 2ème partie de championnat à l’image de son dernier succès face à Nîmes. La 15ème journée cette semaine sera marquée par les affiches entre Dunkerque et le PSG et Nîmes-St Raphaël.

La semaine dernière, parmi les équipes de tête, Nîmes est la seule à avoir perdu du terrain. Les Gardois notamment amoindris par les absences de Rémi Salou et Quentin Dupuy, précieux n°3 en défense, ont chuté chez la lanterne rouge Massy qui du coup, a abandonné son inconfortable position. L’équilibre est précaire et les Essonniens sont loin d’être sortis d’affaire. Ce mercredi, ils se déplacent à Toulouse mais à l’image de leur entraîneur Tarik Hayatoune (notre photo de tête), ils ont bien identifié leurs prochains rendez-vous, notamment dans une semaine face à Tremblay. 

Un succès face à Nîmes, est-ce que ça se programme ? 
On a voulu mettre la barre très haute, cela nous a permis de prendre les devants et de maîtriser le match. On a maintenu un certain rythme, ils ont douté de plus en plus et nous, on a continué à gagner en confiance et en réussite.

C’est un coup ou il y a une progression évidente de l’équipe ? 
Pour moi, il y avait déjà quelque chose avant, dans l’envie, l’état d’esprit, dans tout. Maintenant, avec un groupe fortement renouvelé, plus tu avances dans la saison, plus tu es sensé avoir des repères précis notamment sur l’aspect offensif. Collectivement, dans ce domaine, on est de mieux en mieux.

Qu’est-ce qui va être important dans les prochaines étapes ? 
Il faut tout d’abord analyser le calendrier. On est sur la 2ème partie de la saison avec 7 matches à domicile et 6 à l’extérieur. Sur les 7, on va enlever celui contre Paris, on vient de gagner Nîmes, ensuite il reste Tremblay, Ivry, Aix, Dunkerque et St Raphaël. Aujourd’hui, on ne peut pas dire que toutes ces équipes sont intouchables.

Si j’ai bien compris, vos adversaires sont ciblés…
Exactement. La victoire contre les Nîmois, c’est super… mais elle n’aura de la valeur que si on récidive face à nos adversaires. Cela commence par Tremblay, la semaine prochaine. De toute façon, on ne va pas se reposer et au contraire, travailler encore plus. Maintenant qu’on sait qu’on est capable de produire des choses intéressantes. Il faut cibler tous les matches à domicile et aller chercher quelque chose à Cesson et Saran. 

ibou_sall_couvillers.jpg

Sall, 40 ans, meilleur buteur de Massy, Bellahcene, 23 ans, 2ème meilleur gardien de D1. Faut-il y voir un symbole ? 
Je dirai que bizarrement, ce sont deux joueurs qui connaissent le championnat. Ibou Sall (notre photo), sans être le meilleur arrière droit du championnat, c’est un modèle, un gars irréprochable au niveau de l’investissement sur le terrain et dans la vie de groupe. C’est aussi pour cela qu’il a une longévité à ce niveau-là. Il y a beaucoup de respect à son égard, de la part des adversaires mais aussi de ses partenaires.

Lorsqu’on s’appelle Massy, peut-on se projeter dans le futur ? Penser par exemple à la saison prochaine ? 
Oui, on essaie de le faire, on a commencé à y travailler en discutant avec des joueurs, surtout les nôtres, la structure est aussi en train d’évoluer avec un nouveau président, pas mal de choses bougent.

Le problème, c’est votre capacité d’accueil… Aucune salle n’est taillée pour la D1…
On est d’accord ! Mais la discussion existe. La salle de Massy devait être agrandie en abattant un mur mais la mairie a changé d’avis et parle maintenant d’une nouvelle construction. Cela ne se fera pas tout de suite donc on est dans une projection sur différents scénarios pour la saison prochaine. Qu’on soit dans l’élite ou en Proligue.

En résumé pour rester dans cette élite, cela sera très serré…
C’est un match à cinq. Avant la trêve, je parlais de 4 équipes mais pour Ivry, cela ne va pas être simple. C’est pour cela que le rendez-vous face à eux, sera déterminant.     

Retrouvez l'intégralité de l'article d'Yves Michel sur : http://www.handzone.net/asp.net/main.news/news.aspx?id=63836

Commentaires