389 961 visites 8 visiteurs

Le MEHB signe un partenariat avec l'hôpital pédiatrique de Bullion

30 août 2018 - 13:43

Dans le cadre du partenariat avec l’hôpital pédiatrique et de rééducation, 17 joueurs sont venus passer l’après-midi avec les enfants.

Dans le gymnase de l’hôpital pédiatrique et de rééducation de Bullion (Yvelines), Asma, 15 ans, en situation de handicap, joue avec Evan, gardien de l’équipe des moins de 17 ans. Cela fait une semaine qu’elle prépare des dessins pour la venue de l’équipe du Massy Essonne Handball (MEHB). Ce mercredi, quatorze joueurs de l’équipe professionnelle, qui évolue en deuxième division, ainsi que trois des équipes de jeunes, se sont rendus à Bullion pour passer l’après-midi avec les enfants hospitalisés, dans le cadre d’un partenariat.

« C’est dans l’ADN du club. On veut rendre un peu de ce que l’on reçoit », déclare Grégoire de Rouffignac, président du MEHB. La collaboration avec l’hôpital pédiatrique a commencé il y a deux ans. Cette année, ils vont le rendre officiel : vendredi 31 août, le partenariat sera signé lors du match amical qui oppose le MEHB à Créteil à Massy. Une vingtaine d’enfants de l’hôpital se rendront sur place pour assister à la rencontre.

Au programme, atelier handball, dédicaces, photos et goûter

Ce mercredi, une cinquantaine d’enfants sont venus passer l’après-midi avec les joueurs. Au programme, atelier handball, dédicaces, photos et goûter. « C’est la deuxième année que je viens ici et cette année il y a plus d’enfants. C’est important parce que c’est une autre facette du sport. En plus, on voit le sourire sur leurs visages », explique Johann Caron, demi-centre et capitaine de l’équipe professionnelle. Alexis Poirier, le nouveau gardien, participe pour la première fois à ce partenariat : « C’est top ! Je connais un peu parce que j’ai travaillé dans le milieu du handicap chez les adultes, et ce n’est pas facile pour tout le monde. Ici, ils ont une super structure d’accueil. On a vraiment pu échanger avec eux ».

 

Damien Rhodde, cadre socio-éducatif, est ravi de ce partenariat. « L’hôpital est assez isolé et loin de Paris, c’est difficile de faire venir des visiteurs. C’est un échange humain. Les enfants sont contents. Par exemple, Lenny, qui a 7 ans et qui est en situation de handicap, est très souriant aujourd’hui. Il ne l’est pas forcément d’habitude. » Il va faire en sorte que cette collaboration dure le plus longtemps possible. Vendredi, les enfants assisteront au match à Massy. Les joueurs des équipes de moins de 18 ans, viendront ensuite à l’hôpital pendant les vacances de la Toussaint.

Pour trouver en intégralité l'article de Marie Valentin rendez-vous ici. 

Crédit Photo : Marie Valentin

 

Commentaires