996 877 visites 7 visiteurs

Le portrait chinois d'Antoine Conta

21 juillet 2020 - 14:01

Si tu étais un sport, tu serais:
Le handball même si le basket est très proche. Je suis quotidiennement la NBA, via les réseaux sociaux, et via l'émission NBA Extra. Cette passion m'est apparue quand je devais avoir 13/14 ans, c'est mon cousin qui regardait et je prenais un peu exemple sur lui. Donc j'ai commencé à regarder et j'ai accroché. À l'époque, en 2004, il y avait les Detroit pistons. Cette équipe était faite de mecs qui ne collaient pas spécialement aux standards, avec un style de jeu très dur et qui a réussi à gagner un titre. C'est ce style d'équipe que j'aime, et j'aime penser qu'à Massy on est un peu pareil.


Si tu étais une équipe de handball, tu serais
:
Il y a eu les années centre de formation à Créteil. On était un gros noyau de jeune, on était insouciant et on a fait de belles choses, notamment une saison de D2 invaincu, c'était une belle performance. Mais je dirais sans hésiter, le Massy Essonne Handball. Comme je l'ai dit plus haut, j'aime cette idée d'équipe qui dérange, qui travaille dur avec ses moyens et réalise de belles choses. Et à Massy on a réalisé de belles choses, avec le petit budget que l'on possède. Depuis que j'y suis, on a toujours fait les play-offs, voir plus. Cela devient presque normal qu'on les fasse maintenant, et c'est ça qui est beau.  Je n'ai pas d'équipe préférée durant ces années. Toutes les années étaient différentes avec ses qualités et ses points faibles, mais toujours la même bonne ambiance. J'aurais malgré tout aimé voir où on aurait pu aller cette année en championnat avec cette équipe, qui me semblait vraiment armée pour jouer le haut du tableau.


Si tu étais un animal, tu serais :
un singe, il est agile et crapahute partout

Si tu étais une saison, tu serais:
L'hiver ou l'été. Je n'aime pas trop les demi-saisons avec des températures moyennes. Je préfère soit avoir très chaud soit très froid. Tu te sens bien vivre quand tu vas dans les températures extrêmes. Comme pour une douche, l'eau tiède  je déteste, je préfère prendre une douche froide que tiède.

Si tu étais un pays, tu serais :
La France sans aucun doute. Je suis très attaché à ce pays, je ne comprends pas les gens qui le critiquent constamment. Il faut regarder autour de nous pour comprendre la chance que l'on a. Rien n'est parfait c'est sûr, mais quand même, regardons sa culture forte (historique, culinaire etc), sa diversité (tant au niveau social, que de son territoire), sa liberté (de penser, d'agir), sa sécurité (médicale, de l'emploi, d'accompagnement ) etc...

Si tu étais un vêtement, tu serais :
Un
T-shirt blanc. J'aime bien les choses simples pour m'habiller. J'ai testé pas mal de truc plus jeune, et je me rend compte avec le recul que c'était pas des réussites. Comme dirait Steve Jobs «  La simplicité est la sophistication ultime » (rires).


Si tu étais un livre, tu serais :

 « Bel-ami » de Maupassant. Pour son moment je l'ai lu, pendant des vacances d'été en Corse. Pour sa modernité, car le livre montre le rôle des femmes dans les décisions, le savoir et le pouvoir, bien plus présent que ce que l'on pouvait penser à l'époque. Puis aussi pour le clin d'œil à mon meilleur ami, qui est le premier à m'en avoir parlé, et qui doit être son livre favori encore aujourd'hui.


Si tu étais un personnage de fiction, tu serais :

Tomas Shelby des Peaky Blinders. Une des meilleures séries pour moi. C'est l'histoire d'une fratrie partie de rien et qui a fait son trou en Angleterre dans les années 30 il me semble, avec, il faut le dire des commerces pas toujours très légaux. Tomas en est le grand frère, Je trouve que son rôle est très bien travaillé.


Si tu étais un film, tu serais :

 Gladiator. La base (rires). Russell Crowe est magnifique dans ce film. J'ai dû le regarder une dizaine de fois. Lorsqu'il passe à la télé, je ne peux pas résister à le revoir, juste au moins pour la musique et les scènes cultes.


Si tu étais un super pouvoir, tu serais :

Voyager dans le temps. Voir si l'histoire des livres est la même que celle qu'on nous raconte. Et pour revivre nos meilleurs instants de vie. Revenir en arrière pour revivre des moments avec un proche, des amis, des moments sportifs très intenses auquel on ne se rend pas bien compte sur le coup.  


Si tu étais une chanson, tu serais :

 Nekfeu / On verra . Un rappeur que j'apprécie, des textes travaillés. Puis son message me parle : « On verra bien, c'que l'avenir nous réservera, on verra bien, vas y viens on y pense pas ». Focus sur le moment présent, l'avenir on ne maitrise pas, ne perdons pas d'énergie sur des choses que l'on ne maitrise pas.


Si tu étais un plat, tu serais :

Raclette / Vin rouge : charcuterie, fromage, pain, pomme de terre, plat typique français, que demander de plus ? (rires)


Si tu étais une devise, tu serais
:  
« Dans la vie rien n'est à craindre, tout est à comprendre » de Marie Curie. 
Je l'interprète sous deux sens :  
Lorsque quelque chose nous parait difficile, une fois que l'on se pose et y réfléchit, c'est déjà un peu plus réalisable. Car peu de choses sont insurmontables, c'est notre mental qui nous met des barrières.
Puis d'un point de vue social, dans une société où l'on se méfie trop souvent de « l'autre », de la personne qu'on ne connaît pas. Avec du recul, de la discussion et de l'empathie, Cette « peur » initiale disparaît. Car en réalité, nous sommes tous pareils.

Commentaires

REJOIGNEZ-NOUS !

Vous voulez participer à l’organisation d’un match ? Apporter votre savoir-faire et aider le club à se développer au sein d’une ambiance chaleureuse, décontractée et sérieuse ? Rejoignez-nous !

Nous sommes à la recherche de bénévoles pour :

- la tenue de la buvette.

- la mise en place de l’espace VIP.

- la création de contenus vidéos.

- la mise en place de la logistique (panneaux LEDs).

Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter :

- au 01 69 20 98 92

- par mail à mehbcom@mehb.fr